Pages

samedi 2 octobre 2010

Octobre le mois du cyber aux Etats-Unis

Les Etats-Unis sont conscients qu'une bonne part de leur prospérité dépendait du numérique. Le 1er octobre, le président Obama vient de déclarer octobre "National Cybersecurity Awareness Month" pour que tous les Américains comprennent qu'ils avaient la responsabilité de sécuriser les réseaux. Il cite les milliards de transactions numériques à Wall street et les trilliards dans le monde, les réseaux d'énergie et de transports, etc. Le même jour, le Deputy Defense Secretary William J. Lynn III déclarait à New York que "tout conflit majeur inclurait certainement des actions de cyber" et que les menaces cyber dépassait de loin le théâtre des opérations pour menacer l'économie.
Ce 1er octobre a également été l'occasion d'annonces. Le major général Rhett A. Hernandez a été nommé commandant du cybercommand de l'US Army (subordonné à l'US cybercommand), à Fort Belvoir, dans la banlieue de Washington. La mission de ce commandement est de planifier,coordonner, intégrer, diriger et conduire les opérations sur les réseaux et défendre les réseaux de l'armée de Terre. Par ailleurs, la 24th Air Force, composante "air" du cybercommand, a été déclarée totalement opérationnelle.
En outre, l'exercice cyberstorm III vient d'être mené dans un contexte international.
Voilà ce qu'en dit l'ANSSI, agence française dédiée à ce domaine :
Coordonné par le Department of Homeland Security (DHS), l'exercice Cyber Storm III a impliqué du 28 au 30 septembre 2010 treize États et soixante sociétés privées. Grâce à son volet international, l'ANSSI a pu valider ses procédures de coopération et de coordination avec ses partenaires dans le cadre de la gestion d'une crise informatique de grande ampleur.
Cyber Storm III intervient quelques mois après l'exercice majeur national PIRANET 2010. En juin dernier, cet exercice organisé par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) et l'ANSSI a permis de tester le plan gouvernemental d’intervention PIRANET, qui fixe l’organisation et les grands principes de réponse à une crise provoquée par des agressions informatiques.
La participation de l'ANSSI à Cyber Storm III lui a permis de compléter les enseignements tirés de PIRANET 2010 par une dimension internationale.
« En matière de cyberdéfense, la coopération internationale est essentielle pour développer une vision claire et complète des menaces comme pour y répondre » déclare Patrick PAILLOUX, directeur général de l'ANSSI. « La participation de l'ANSSI à cet exercice a renforcé nos liens avec nos homologues étrangers. »
Le cyber devient de plus en plus sensible, un enjeu pour lequel les stratégistes ne peuvent rester longtemps indifférents.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire