Pages

jeudi 14 octobre 2010

Audition de M. Morin et de l'Amiral Guillaud devant la Commission de la Défense

Les auditions de la commision de défense de l'Assemblée nationale sont toujours instructives, notamment dans le cadre de l'examen des lois de finances. Cette année, elles me semblent un peu moins denses mais elles méritent une lecture attentive :

Avant de vous présenter les grandes lignes du budget, je voudrais vous rassurer en ce qui concerne les inquiétudes dont votre président s’est fait l’écho. La semaine dernière, j’ai réuni, comme assez régulièrement depuis trois ans, l’ensemble des cadres supérieurs du ministère de la défense qu’il s’agisse des chefs de corps, de régiment, d’unité, de service ou des responsables des états-majors, c'est-à-dire les 600 civils et militaires d’encadrement. Sans m’en informer, la direction de la communication du ministère leur avait adressé un questionnaire anonyme. En découvrant les réponses, j’ai eu quelques difficultés à croire les résultats.
À la question « pensez-vous que la démarche de modernisation entreprise par le ministère de la défense est indispensable ? », trois ans après son lancement, les réponses ont été « oui tout à fait », à 54 % ; « oui plutôt » à 37 % ; le « non » ne recueillant que 3 %. S’agissant des réformes engagées, « la mise en commun des moyens des unités, des moyens administratifs et du soutien du ministère », c’est-à-dire l’ensemble de la mutualisation, a recueilli 74 % d’appréciation positive et 13 % d’appréciation négative. La création des bases de défense a recueilli 62 % d’opinions favorables et 22 % de défavorables. « La nouvelle répartition des unités géographiques », c’est-à-dire la concentration des unités, a été approuvée par 55 % des personnes interrogées, 30 % estimant ne pas être en mesure de l’apprécier. Enfin « la réorganisation des chaînes de métiers » a reçu 53 % d’avis positifs contre 29 % d’avis négatifs.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire