Pages

jeudi 23 septembre 2010

US Cybercom, suite


L'U.S. Cyber Command (1 000 hommes et 120 millions de dollars cette année) se tient prêt à défendre les Etats-Unis, selon le Gen. Keith B. Alexander, premier chef de ce commandement regroupant des acapacités offensives et défensives. Le cyberespace est devenu aussi important pour eux que les espaces terrestre, maritime ou aérien.





Le Cybercom a trois missions :
  • défendre l'information
  • lancer, sur ordre, la totalité du spectre des cyberopérations
  • défendre la liberté d'action des forces armées américaines dans le cyberespace



    Les menaces sont réelles contre ce domaine vital. Quelques chiffres pour mieux comprendre :
    • 1,9 milliards d'internautes
    • 4,6 milliards d'abonnés à la téléphonie mobile
    • 250 milliards d'e-mails par jours
    • 5 000 milliards de propriété intellectuelle dont 300 milliards sont volés chaque année


    Pour le général Alexander, également patron de la puissante NSA, des questions légales et opérationnelles se posent toujours :
    • Qu'est ce qu'une cyberattaque (éléments constitutifs) ?
    • Comment les lois de la guerre sont-elles applicables dans le cyberespace ?
    • Quelle forme de dissuasion dans le cyberespace ?
    D'autres lois doivent être adaptées à cette nouvelle donne. La littérature autorisée commence à se développer mais il faut constater que les modes d'actions décrits relèvent souvent plus de la criminalité que de la guerre, d'où parfois quelques biais...



    Lire aussi :
    Crédits photos : US DoD

    Partager ce billet:

    Facebook Twitter Technorati

    Blogger

    1 commentaire: