Pages

dimanche 12 septembre 2010

Cyberattaques assumées par l'Iran ?

L’Iran mènerait des cyberattaques, selon l’agence FARS dont on connaît la dépendance vis-à-vis de l'Etat iranien. Un cybergroupe iranien de hackers aurait piraté (par défacement) un millier de sites gouvernementaux français, américains et anglais pour (je cite) protester contre le soutien de ces gouvernements aux groupes terroristes anti-iraniens.
Les Gardiens de la révolution qui auraient mené des opérations contre des réseaux « d’espionnage américain », seraient en pointe de la surveillance du cyberespace. Son centre de surveillance a pour mission de lutter contre le crime organisé, l’espionnage, la corruption économique et « sociale », etc. Selon le ministre iranien de la défense, le général de brigade Ahmadi Vahidi, l’Iran développerait et installerait des matériels de télécommunications résistants à la guerre électronique.
L’Iran semble prendre au très au sérieux la dimension conflictuelle du cyberespace. Ceci étant, ses capacités ne sont pas avérées. Avoir des hackers capables de mener quelques actions est une chose, disposer d’une capacité pour mener des opérations de guerre efficaces en est une autre. On notera que les hackers iraniens ne semblent pas avoir été arrêtés par les pasdarans…

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire