Pages

mardi 3 août 2010

Les Etats-Unis quittent-ils l'Irak à la fin du mois ?

Les Etats-Unis quittent-ils l'Irak à la fin du mois ? La réponse est non. Pourtant la Maison blanche annonce la fin des opérations majeures de combat. C'est vrai mais il faut noter que 50 000 soldats américains resteront stationnés en Irak, en appui et en soutien de l'armée irakienne. Cela peut paraître peu mais ce n'est pas rien. 50 000 hommes, c'est l'équivalent de presque la moitié de l'armée de Terre française ! (la défense française étant la troisième puissance au monde en termes de budget selon le n°399 des dossiers & documents du Monde). De plus, les contractors ne sont pas comptabilisés...
En définitive, ne nous y trompons pas, l'Amérique ne quitte pas l'Irak, elle n'y fait plus directement la guerre...
White House

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

4 commentaires:

  1. Thibault Lamidelmercredi, août 04, 2010

    " Le président russe Dmitri Medvedev a fait appel à l'armée vendredi pour lutter contre ces sinistres. 240.000 hommes, dont 2.000 militaires et 16.000 pompiers, sont mobilisés. Ils disposent de 25.000 véhicules et 226 avions et hélicoptères. Les incendies ont détruit 77 villes et villages. Reuters "

    http://www.lefigaro.fr/international/2010/07/31/01003-20100731DIMWWW00321-la-russie-ravagee-par-des-feux-de-foret.php

    Je doute qu'en France nous disposions d'autant de moyen que la Russie pour lutter contre les feux de forêts. Même dans mon entourage, des personnes qui ne s'intéressent pas aux affaires de Défense ont tout de suite vue la différence de taille entre un Il-76 et un CL-415...

    Je crains que le document du monde se soit résumé à une bête comparaison de budget.

    RépondreSupprimer
  2. 240 000 hommes, c'est impressionnant mais il faut les comparer aux 200 000 pompiers volontaires en France qui seraient tous rappelés en cas de catastrophe majeure (comme celle de la Russie)... La Russie est plus grande que la France (métropolitaine) en population et surtout en taille d'où l'importance du transport aérien (en nombre et en volume).
    Vous doutez que nous n'ayons pas autant de moyens mais nous n'avons pas sans doute autant de besoins au regard des surfaces forestières des deux pays. Au passage, les Russes pourraient mettre 100 000 hommes de plus sur le terrain en étant tout aussi peu efficaces...
    Pour Le Monde l'article compare les budgets, ce qui marque les efforts relatifs des pays. C'est tout. Je le trouve bien fait. Malgré tout l'intérêt que je porte à l'armée Russe, une des plus puissante au monde, elle est en cours de transformation et n'a pas comblé toutes les lacunes post guerre froide.
    Une approche sur la mobilisation d'effectif en France en cas de catastrophes : http://www.defnat.com/pdf/dosse.pdf
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  3. Thibault Lamidelmercredi, août 04, 2010

    Ah pardonnez-moi, je ne m'intéressais pas tellement à la quantité d'hommes. Mais plutôt au volume d'aéronef pouvant être mis à disposition.

    RépondreSupprimer
  4. La remarque était pertinente mais je pense que la France dispose d'une densité de route et de chemins de fer très supérieure à celle de la Sibérie qui lui permet de moins utiliser les moyens aériens (cela tombe aussi bien pour les finances publiques, je l'accorde). De plus, pour les vecteurs aériens, elle peut bénéficier ponctuellement de l'aide d'autres pays européens.
    Cordialement

    RépondreSupprimer