Pages

mercredi 23 juin 2010

Rigi (jundallah) a été exécuté par l'Iran

Le dimanche 20 juin, l'Iran a exécuté Abdulmalik Rigi, chef de Jundallah, groupe terroriste sunnite Jundallah (soldats de Dieu), à l'origine d'attaques régulières contre des cibles chiites et les Gardiens de la révolution. Il a été arrêté le 23 février 2010, dans une opération du renseignement iranien à bord d'un vol Dubaï-Kyrgyzstan. Rigi s'était caché au Pakistan pendant longtemps et aurait concentré les efforts des Pasdaran, après l'attentat du 18 octobre 2009.
Après avoir été forcé de faire son autocritique à la télévision et d'accuser les Etats-Unis de l'avoir soutenu, il a été exécuté devant les familles de ses victimes. Son frère Abdulhamid avait été exécuté par les Iraniens, le 24 mai dernier.
Je remarque que trois mois suffisent en Iran pour condamner à mort et exécuter un suspect. Cela laisse rêveur sur le niveau d'équité du procès. Par ailleurs, les médias qui ont condamné la situation à Guantanamo, sont restés relativement silencieux dans une situation similaire face à des terroristes. Étonnant ?

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire