Pages

vendredi 14 mai 2010

Tintin au Congo ou Tintin junior dans les Grands lacs

Le CRAN, Conseil représentatif des Associations noires de France, est contre Tintin au Congo, nous apprend le Figaro. Guère étonnant. Cela me permet tout de même de parler un peu de bande dessinée et de livres...
  • Tintin au Congo est la seconde BD que j'ai eu entre mes mains, tout petit, après Tintin en Amérique. Cela m'a fait beaucoup sourire à l'époque. Des Congolais de fiction et des Belges de fiction aussi : de nombreuses caricatures de part et d'autre... Les Congolais ne sont pas mis en valeur. Oui. Cela reflète une autre époque.
  • Cet ouvrage, déjà modifié par Hergé car certains passages étaient franchement racistes, correspond bien à une période révolue de l'histoire (80 ans), sauf à donner soi-même trop d'importance aux différences chromatiques entre les individus.
  • Va t-on interdire tous les écrits historiques qui sont "limites" avec nos critères actuels ? Bon courage car la liste est très longue...
  • Je demande aussi aux Américains, présentés parfois comme des voyous dans Tintin en Amérique, de ne pas s'offusquer tout de suite, etc.
  • Plus généralement, moi qui ne sait pas ce qu'est un noir ou un blanc en France (j'ai cherché dans la constitution et dans légifrance), est-il vraiment nécessaire d'opposer les uns aux autres sur un livre qui finalement montre l'ambiance d'une époque avec ce qu'elle avait de bien et de mal.
  • Un peu plus d'entrain pour sécuriser les Congolais (dans les zones de conflit) aujourd'hui me paraîtrait plus humaniste et utile pour leur avenir. Tintin au Congo ne doit pas éclipser la guerre régionale des années 1990-2000, vers les Grands lacs (5 à 10 millions de morts). Une BD (Tintin junior dans les Grands lacs) qui raconterait vraiment cette histoire (actuelle) serait interdite à la lecture après 18h00 pour éviter les insomnies et les dépressions.
Finalement, désolé, les massacres d'aujourd'hui m'indignent et m'intéressent plus que les BD de 80 ans.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

1 commentaire:

  1. Hi,

    Enfant, j'adorais le côté aventures lointaines de la série Tintin. Adolescent, j'en riais et me délectais des personnages. Adulte, j'analysais l'état d'esprit et les perspectives propres à une époque... en rigolant tout autant.

    Au final, j'ai réussi à collectionner tous les volets de la série Tintin et je ne m'en lasse toujours pas.

    "L'aseptisation politique" éventuelle de Tintin endiguera-t-elle peu ou prou les discriminations ? Le CRAN n'a vraiment que ça à f...e ?

    Cordialement

    RépondreSupprimer