Pages

jeudi 22 avril 2010

Pasdaran vs PJAK ?

Le 20 avril, trois pasdaran, corps d'élite iranien ont été tués lors d'un accrochage avec des "rebelles contre-révolutionnaires" d'appartenance présumée au PJAK, près de la ville de Khoy (nord-ouest). Les affrontements sont réguliers dans cette région. Le 18 janvier dernier, M. Vali Haji-Gholizadeh, procureur de Khoy, aurait été assassiné par des séparatistes kurdes.
L'Iran doit faire face au séparatisme kurde, à son nord-ouest, et au terrorisme de Jund allah, à l'est. Il ne semble pas capable de juguler cette menace "intérieure" à moyen termes, malgré sa puissance militaire significative. Cela pose la question de "l'utilité de la force" (pour paraphraser Sir Ruppert Smith), y compris pour des nations non occidentales.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire