Pages

mardi 30 mars 2010

Le Hamas exécuteur

Le 24 mars, le Hamas, au pouvoir à Gaza, a annoncé la prochaine exécution de "collaborateurs avec Israël", sans préciser le nombre. Les protestations des organisations de défense des droits de l'Homme sont restées lettres mortes. Selon la loi palestinienne, l'approbation du président de l'Autorité palestinienne serait nécessaire, mais le Hamas ne reconnaît pas la légitimité de M. Mahmoud Abbas.
Contrairement à son message médiatique, le Hamas n'est pas un parti de résistance romantique et démocrate comme cet évènement et des exécutions sommaires le confirment. La réalité est bien plus sombre...

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire