Pages

samedi 20 mars 2010

Brouillage de masse de Voice of America en Ethiopie

Le 18 mars, l'on apprenait que le Premier ministre éthiopien, M. Meles Zenawi, avait demandé à ses services de préparer le brouillage de l'émission de Voice of America en Amharic (langue la plus parlée dans ce pays). Des tests auraient déjà été menés. VOA a déjà été brouillée par le passé en Ethiopie, durant les périodes de campagnes électorales, mais jamais officiellement. En mars 2006, cinq journalistes éthiopiens travaillant pour VOA avaient été arrêtés pour trahison par le gouvernement éthiopien.
US senate
M. Zenawi aurait comparé cette radio à la funeste Radio des milles collines qui fut un des principaux vecteurs de coordination du génocide du Rwanda (1994). M. Danforth Austin, directeur de VOA, déplorant cette forme de censure, trouve cette comparaison abusive et inopportune. Le gouvernement américain a condamné cette décision, en raison de cette comparaison avec le Rwanda et de la liberté de la presse.
VOA a déjà été brouillée de nombreuses fois par le passé durant la seconde guerre mondiale par les Allemands, durant la guerre froide, etc. Ce type de pratiques, difficiles à mettre en oeuvre avec efficacité à grande échelle et fréquentes par le passé, est quelque peu devenu désuet au fil du temps. Mais, encore une fois, les vieilles méthodes ne sont pas oubliées par tout le monde...
Et, finalement, encore une fois, il faut constater que la guerre de l'information et la guerre électronique font bon ménage.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire