Pages

samedi 6 février 2010

La Quadrennial Defense Review 2010 est en ligne

Elle était attendu depuis un an et l'arrivée du président Obama. Elle est arrivée. Il s'agit de la QDR 2010 qui décrit la stratégie américaine pour les prochaines années. Les Américains ont bien fait les choses car elle est disponible intégralement en Anglais mais également sous forme de résumé en Français, Espagnol, Russe, Chinois ou Arabe.
Dans ce document, les Etats-Unis reconnaissent qu'ils ne sont plus l'unique puissance mondiale mais ils veulent conserver leur place de première puissance. Les armées sont clairement présentées comme un instrument de puissance.
La couleur est annoncée d'entrée et cela tranche avec certains de ses alliés :
La mission du Département de la Défense est de protéger le peuple américain et de servir les intérêts des États-Unis. Pour nous acquitter de ces responsabilités, nous devons avant tout commencer par reconnaître que les États-Unis sont un pays en guerre.
Les objectifs sont clairs :
  • Continuer à rééquilibrer les capacités des forces armées américaines pour leur permettre de remporter les guerres actuelles, tout en se dotant des capacités requises pour faire face aux menaces futures.
  • Continuer à réformer les institutions et les procédures du Département pour mieux satisfaire aux besoins urgents des combattants ; acquérir des armes qui soient utilisables, réellement nécessaires et de prix raisonnable ; et veiller à ce que l’argent des contribuables soit dépensé sagement et judicieusement.
Deux autres points notables sont l'amélioration de la condition militaire dans cette armée en guerre et le développement des fonctions stratégiques de prévention et de dissuasion.
A la fin du document en Français, vous pourrez lire la future structure des armées américaines exposées de manière synthétique
Pour le reste de ce document très dense, je vous propose de consulter le document. Bonne lecture

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

1 commentaire:

  1. ''veiller à ce que l’argent des contribuables soit dépensé sagement et judicieusement.'' Rien que cela cela un effort herculéen pour les technocrates américains... Et pour les nôtres aussi :(

    RépondreSupprimer