Pages

lundi 28 décembre 2009

Une nouvelle menace globale ?

La marine américaine cherche actuellement à connaître les effets d'une "nouvelle menace globale" : le soleil. En effet, les effets des éruptions solaires peuvent endommager les communications par satellite, les systèmes de navigation, exposer les équipages d'aéronefs ou d'astronefs et faire chuter la production électrique au niveau régional. Le vent solaire est chargé de particules et des radiations sont émises en direction de la Terre. Je vous passe les détails que je ne maîtrise pas sur les interactions avec l’ionosphère.
La menace est bien réelle. Le 6 décembre 2006, le service GPS fut dégradé pendant 30 minutes en raison des fluctuations solaires. Le vent solaire est également "responsable" du black out électrique du 13 mars 1989 dans l'est de l'Amérique du nord (coût indirect 2 milliards de dollars).
La marine américaine cherche donc à développer un algorithme précis pour prévoir les vents solaires.
Quelques remarques :
  • plus les systèmes modernes intégreront de l'électronique, plus ils seront vulnérables aux perturbations électromagnétiques (qu'elles viennent ou non du soleil). Une nouvelle technologie créée des menaces inédites
  • les dégâts induits par l'activité solaire sont réels et peuvent avoir des conséquences directes en matière de défense et de sécurité
  • les algorithmes de prévision de vent solaire ne sont pas suffisamment performants et il faudra peut-être quelques décennies pour arriver une précision satisfaisante
  • les nations qui arriveront à prévoir le mieux possible les éruptions solaires auront un avantage stratégique pour protéger les systèmes amis et éventuellement profiter des "failles" de systèmes adverses (contre-renseignement spatial, guerre de la navigation, etc.)
Crédit photo : NASA

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire