Pages

jeudi 10 décembre 2009

L'Iran menace les installations nucléaires israéliennes

Le 9 novembre 2009, le président syrien Bachar al-Assad et le ministre iranien de la Défense, le général de brigade Ahmad Vahidi ont "passé en revue les perspectives de cooration entre les armées des deux pays amis", en présence du ministre syrien de la Défense Ali Habib.
Lors de cette visite, M. Vahidi a averti que son pays viserait les sites nucléaires israéliens en cas de frappe israélienne contre les installations nucléaires iraniennes : " Notre première réponse serait d'attaquer les sites où ils fabriquent des bombes sales, chimiques, biologiques, et des armes nucléaires".
Dans un meeting commun des deux ministres de la défense, le ministre syrien a déclaré que les deux pays feraient face conjointement à toute attaque contre Damas ou Téhéran. Son homologue iranien a déclaré que les relations entre l'Iran et la Syrie étaient un élément de dissuasion contre "les menaces du régime sioniste (sic)".
A l'heure d'une augmentation des menaces économiques, physiques ou diplomatiques contre le programme nucléaire iranien, une véritable dissuasion semble se mettre en place entre les deux pays. Les déclarations du 9 décembre sont de ce registre. "Tu me détruis mon programme nucléaire, j'attaque tes bases nucléaires". L'Iran peut compter sur des alliés équipés de roquettes pouvant attaquer Israël : le Hamas et le Hezbollah. Force est de constater que ces deux alliés sont silencieux... Une question demeure "bluff ou pas bluff" !
Photos : Israel defence forces

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire