Pages

mercredi 9 décembre 2009

Carnets d'Ivoire

Je souhaite signaler la parution de Carnets d’Ivoire, En opérations au paroxysme de la crise ivoirienne (ISBN : 978-2-296-10454-9). Saint-Cyrien de la promotion Commandant Morin, le lieutenant-colonel François-Régis JAMINET, officier des Troupes de Marine, est l'auteur de ces carnets. Il a servi à trois reprises en Côte d'Ivoire et été chef de peloton puis commandant d’unité de combat au Régiment d’Infanterie-Chars de Marine (RICM). Il est actuellement officier stagiaire au Collège Interarmées de Défense (Ecole de Guerre française) et l'un des plus brillants officiers de sa génération.
Présentation de l'éditeur :
Depuis le mois de septembre 2002, la Côte d’Ivoire vit au rythme des soubresauts d’un conflit qui la déchire.
Comme le souligne le général d’armée Bentégeat dans la préface, « la crise ivoirienne a fait couler beaucoup d'encre, mais très peu de responsables militaires français, acteurs essentiels pourtant dans ce drame, se sont publiquement exprimés. »
Inédit sur ce sujet, cet ouvrage prend la forme d’un récit opérationnel accessible à tous et qui plonge le lecteur au coeur de l’action quotidienne des forces françaises de l’opération Licorne.
Sous le propos passionné d’un acteur, perce la réflexion d’un homme et d’un officier confronté aux réalités complexes des opérations militaires d’aujourd’hui.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

4 commentaires:

  1. Hasard si dans le même temps le général Poncet, alors commandant de la Force Licorne, aujourd'hui muté à la DRM, revient - surtout pour se justifier - sur ces jours de braise de l'automne 2004, dans la revue Le Casoar, comme l'a relevé la semaine dernière le blog secret defense de Libé ? (lien : http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/11/lecteur-de-freud-le-g%C3%A9n%C3%A9ral-poncet-revient-sur-les-%C3%A9v%C3%A9nements-de-cote-divoire-.html

    RépondreSupprimer
  2. @Anonyme
    Et oui, c'est le hasard.

    RépondreSupprimer
  3. je trouve ca mal sain vaudrais mieu remercier les personne qui ont eu eux du cran pour affronter nos regard de famille en deuil plutot qu essayer de vendre nos mort en memoire de quoi et de qui une mediatisation qui ne remplacera pas les douleurs et ca c est moche moi ayant perdu ma vie dans cette histoire mes enfants ayant perdu leur avenir aussi je trouve ca hinnommable de cruoté merci pour vos faux et surtout merci a la seule personne qui a su nous entendre et nous dire avec son epouse lcl VALOUR Daniel notre ami qui reste dans nos coeur pour avoir bravé nos regard de desespoir et nous avoir soutenu ca c est un tres grand militaire et homme humain ainsi que ca femme je leur donne toute mon affection vous devrier plutot parler de ses personnes la au lieu de relater des douleurs qui ne nous feront que repenser et pleurer

    RépondreSupprimer
  4. @ Anonyme
    Je respecte votre douleur même si je ne souscrits pas à votre constat.
    Très cordialement

    RépondreSupprimer