Pages

jeudi 19 novembre 2009

Piraterie : tel est pris qui croyait prendre ?

Aujourd'hui, des pirates somaliens ont libéré le MV Almezan, un navire capturé le 7 novembre 2009. Selon l'AFP qui reprend une information (cocasse s'il ne s'agissait d'un sujet grave) de l'ONG environnementale Ecoterra International, qui suit de près la piraterie somalienne, ce bateau aurait transporté une cargaison d'armes. Certains pirates l'avaient déjà capturé puis libéré au printemps dernier...
US Navy
Cela appelle quelques commentaires d'ordres divers :
  • des armes circulent tous les jours sur les mers du monde et pas forcément très loin de nous
  • il n'est pas possible de se désintéresser des livraisons d'armes dans les pays instables car ce n'est parfois qu'une étape
  • une marine puissante, cela peut servir à contrôler les flux et à protéger les intérêts nationaux
  • EUSEC Somalia risque de ne pas être au chômage avant longtemps
  • les pirates semblent avoir du bon sens quand ils sentent que le rapport de force est potentiellement très défavorable
En résumé, il est plus dangereux de s'attaquer à des marchands d'armes ou à leurs clients qui livrent leurs produits à Mogadiscio (destination du bateau) qu'à des transports de marchandises classiques !

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire