Pages

mercredi 11 novembre 2009

L'AK 47, arme de destruction massive des petites guerres

M. Mikhaïl Kalachnikov, le père du fusil d'assaut AK-47, vient de fêter son 90e anniversaire. En présence du président Medvedev, il s'est dit heureux de pouvoir encore travailler, aller à la chasse et à la pêche. Il clame n'avoir aucun regret (sur cette arme) et n'être pas responsable de la manière dont les politiciens ont utilisé son invention.
Cela m'a fait repenser à un article (un peu long) du Washington post écrit par Larry Kahaner, qui a écrit également Ak-47 : The Weapon That Changed The Face Of War. L'AK 47 serait ainsi l'arme de destruction massive des petites guerres, grâce à son faible coût, sa rusticité et sa simplicité d'emploi. Effectivement, on peut considérer que la Kalach a fait des millions de morts...
Lire aussi

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

3 commentaires:

  1. C'est peut-être un peu sévère pour Kalashnikov, qui a surtout eu l'idée de prendre le meilleur de la technique allemande (le Sturmgewehr, sauf erreur) et d'en faire une arme rustique et facile à construire. le résultat c'est que l'AK-47 a été le fusil d'assaut le plus copié au monde, non seulement industriellement (en Chine, Corée du Nord, Vietnam, Yougoslavie, et j'en oublie) mais aussi artisanalement (en AfPak, comme on dit maintenant). Ce n'est pas le Famas qui risquerait d'être ainsi copié dans le monde entier ! Cordialement, PB.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai, c'est un peu sévère. Cette arme signifie des millions de morts mais aussi la liberté pour certains peuples.
    Il reste que lorsque l'on conçoit des armes, je pense que l'on est co-responsable (avec les utilisateurs) des conséquences bénéfiques ou néfastes.
    Si je pouvais, je souhaiterais quand même un bon anniversaire à M. Kalachnikov.

    RépondreSupprimer
  3. Copié sur le StuG-44 allemand de la 2GM. Y'a des choses bonnes à rappeler...

    RépondreSupprimer