Pages

samedi 14 novembre 2009

Internationalisation de la guerre au Yémen ?

La guerre oubliée du Yémen fait toujours rage et semble en cours d’internationalisation. Après avoir contribué à un blocus naval, l’Arabie saoudite aurait créé une zone tampon à la frontière yéménite, dans la zone des combats. Selon certains médias saoudiens, elle serait décrite comme une zone interdite (kill box). Selon Amnesty international, une centaine de rebelles auraient été capturés par les saoudiens. Des militaires saoudiens ont également été capturés par des Houthis. Aucun des belligérants n'aurait pour l'instant autorisé le Comité international de la Croix-Rouge(CICR) à entrer en contact avec ces prisonniers. Selon cette ONG, des bombes au Phosphore auraient été utilisées, sans que cette information soit confirmée.
presstv
L’Iran est toujours accusé de soutenir les Houthis, malgré le démenti de M. Mottaki, ministre iranien des affaires étrangères, le 10 novembre dernier. Il a affirmé que « L'Iran qui cherche à jouer un rôle pour rétablir la paix et la stabilité dans tous les pays de la région, ne peut pas œuvrer pour créer des tensions ». Il a ajouté : « Nous conseillons fortement aux pays voisins et à ceux de la région de ne pas s'ingérer dans les affaires intérieures du Yémen et de chercher à restaurer la paix et la stabilité dans le pays ». (ajout du 14/11 soir) Par ailleurs, la marine iranienne a annoncé hier le renforcement de sa flotte (présence de commandos à bord) dans le Golfe d'Aden pour, officiellement, lutter contre la piraterie.
Les Etats-Unis ont récemment avancé vers un nouvel accord militaire avec le Yémen. Le 10 novembre, une délégation militaire américaine interarmées, menée par le général de brigade Jeffrey Smith, a conclut des pourparlers avec leurs homologues yéménites, dont le major général Ahmed al-Ashwal. Après des discussions qualifiées de franches et constructives, un accord a été signé pour renforcer la lutte contre les menaces affectant la population yéménite : Al-Qaida, piraterie, trafic d’être humain.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire