Pages

lundi 2 novembre 2009

Examen pour avis des crédits pour 2010 : commission de défense

Les opinions des rapporteurs de programme pour la loi de finance sont toujours intéressants.Lire le CR.
US Army
Vous y trouverez des remarques intéressantes sur la capacité des armées à encaisser la réforme ou sur l'équipement des forces. Un extrait sur l'hébergement des militaires de l'armée de Terre pour lequel le commandement semble avoir montré "la vérité des prix" aux députés :

M. le président Guy Teissier. Sur l’hébergement, je note que toutes les casernes ne sont pas équipées de logements « Vivien ». L’hébergement collectif, qui pouvait se justifier pour un stationnement temporaire du temps de la conscription, n’est en revanche plus adapté pour des engagés qui passent plusieurs années dans les casernes, même si beaucoup d’entre eux préfèrent résider à l’extérieur pour être avec leurs familles. Disposez-vous d’éléments à ce sujet ?

M. Jean-Louis Bernard. Les logements que j’ai visités étaient plutôt révélateurs d’un mauvais état, sans doute les responsables de l’armée de terre ont-ils ainsi voulu attirer mon attention plutôt qu’en me montrant des bâtiment plus modernes.

Concernant l’hébergement, je crois qu’il faut également prendre en considération le prix de l’immobilier dans la zone où est installé le régiment. En effet, il est difficile pour les militaires, et notamment les militaires du rang, de se loger à l’extérieur de la caserne. De fait, il sont forcés de se contenter des conditions d’hébergement au sein du régiment, parfois peu satisfaisantes. Cette difficulté est par exemple très nette à Annecy ; la région de Castres souffre sans doute moins de ce problème.

J’ajoute qu’avec le déplacement ou la disparition de certaines unités, nous allons arriver à une situation paradoxale en libérant des emprises avec des logements rénovés pour renforcer des sites qui n’ont pas bénéficié d’un effort similaire.

Sur le plan de relance, je ne suis pas en mesure de vous confirmer que les annonces ont été suivies d’effet pour les infrastructures.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire