Pages

samedi 10 octobre 2009

La fin de la guerre en Irak pour les britanniques

La 9 octobre 2009, la reine Elizabeth II et le président irakien Jalal Talabani se sont joints à 2.000 anciens combattants et militaires décorés de la médaille de l'Irak, lors d'un office religieux, célébré à la cathédrale St-Paul, en honneur des 179 soldats britanniques tués (dont 101 au combat et 25 des suites de leurs blessures) des troupes qui ont combattu dans cette guerre. Le premier Ministre Gordon Brown et Tony Blair, son prédécesseur, étaient présents. Les opérations se sont arrêtés le 30 avril dernier mais cette cérémonie marque la fin symbolique de l'opération TELIC, durant lequel 100.000 hommes furent déployés.
Crown Copyright/MOD 2007
Les guerres d'autrefois commençaient par une déclaration de guerre et finissaient par la signature d'un armistice, d'une capitulation ou d'un accord de paix. La fin de la guerre était l'objet de cérémonies commémoratives. Dans la guerre au sein des populations, la guerre a parfois un début et rarement une date de fin. Une cérémonie de fin, religieuse ou non, permet de renouer avec cette tradition de commémorations, importantes pour les familles, pour les anciens combattants (parfois handicapés à vie par les combats) et pour l'esprit de défense. Déployée en Bosnie depuis 1992, la France y a fermé son dernier détachement, le 25 mai dernier, dans une indifférence presque générale dans la population et les médias. Les 90 morts durant cette opération auraient peut-être mérité un hommage plus appuyé du pays. Il n'est pas trop tard, me direz-vous !
Crown Copyright/MOD 2007
Autres billets sur le Royaume uni

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

2 commentaires:

  1. le 9 novembre 2009 ?
    repose-toi bien !

    RépondreSupprimer
  2. Merci PM.
    J'ai changé Novembre en Octobre.
    C'est l'age... Lol

    RépondreSupprimer