Pages

vendredi 9 octobre 2009

AQMI opère t-il en France ?

Al-Qaïda est-il moribond ? Peu efficace dans ses résultats en Europe occidentale, ce mouvement terroriste ne semble pas avoir baissé les armes. Un ingénieur au Centre européen de recherche nucléaire à Genève (CERN) vient d'être arrêté avec son frère dans l'Isère. Ces deux terroristes présumés ont été interperllés le jour d'une visite du ministre de l'intérieur en Rhône-Alpes.
L'aîné des deux frères, de nationalité française, aurait manifesté son souhait de commettre un attentat. Il serait lié à AQMI et auraient été détectés dans le cadre d'une enquête sur une filière présumée de jihadistes vers l'Afghanistan. Il n'aurait rien entrepris mais aurait déjà planifié des objectifs.
M. Christophe Tessier, juge antiterroriste, a confié à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), une commission rogatoire "pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Les suspects ont été transférés dans les locaux de la DCRI à Levallois (Hauts-de-Seine) pour la poursuite de leur garde à vue qui peut durer jusqu'à 96h pour les cas de terrorisme.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire