Pages

mercredi 2 septembre 2009

Un vaccin contre le paludisme testé par les forces armées américaines

En ces temps de pandémie de grippe H1N1 (porcine, A, mexicaine,etc.), d'autres maladies plus anciennes restent un problème à grande échelle. Les chercheurs du Naval Medical Research Center testent actuellement un vaccin contre le paludisme (malaria), dans le but de protéger les troupes et les populations dans les zones contaminées.
Chaque minute, entre deux et trois personnes meurent de cette maladie dans le monde, la selon la Navy Capt. (Dr.) Judy Epstein, directeur des études pour ce vaccin au Naval Medical Research Center’s. En effet, cette maladie touche entre 300 et 500 millions de personnes et en tue environ 1,5 million, principalement dans le tiers-monde. Les essais cliniques du vaccin nommé PfSPZ, développé par la Sanaria Inc, sont conduits par la Marine américaine et l'université de Baltimore (Maryland). Ils impliquent 104 volontaires, dont 80 sont vaccinés et 24 font partie du groupe de contrôle.
Ce vaccin pourrait bénéficier aux populations de pays émergents, aux forces armées américaines mais également à l'industrie pharmaceutique. Les traitements actuels (préventifs et curatifs) sont contraignants et chers. Par ailleurs, la résolution de ce fléau pourrait être politiquement payante et s'avèrerait prestigieuse a posteriori.
Néanmoins, l'élaboration de ce vaccins demandera encore de nombreuses années et d'autres maladies sont plus médiatiques, et plus intéressantes pour lever des crédits.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire