Pages

mardi 15 septembre 2009

Plan logistique des vaccinations contre la grippe H1N1

J'avais déjà fait un billet sur le plan de pandémie grippale français, le 2 mars 2009, avant le début de l'épidémie. Aujourd'hui, il me semble que les grandes lignes du plan logistique d'une campagne de vaccination contre le nouveau virus H1N1 du 21 août 2009 (ministères de la santé et de l'intérieur) peuvent être exposées simplement.
De quoi s'agit-il ? C'est un plan qui prévoit toutes les mesures d'organisation logistique pour vacciner la population française dans son ensemble. Le dispositif décrit doit être prêt pour le 28 septembre prochain.
Les objectifs de la vaccination collective sont :
  • réduire la morbidité et la mortalité liées à la pandémie (protection individuelle)
  • contenir la circulation du virus (protection collective)
  • limiter l'impact de la pandémie sur l'activité économique et sociale du pays
1. au niveau départemental
Dans chaque département, sous la coordination des préfets de zone, les préfets de département désignent mettront en place :
  • un chef de projet, assisté par une équipe opérationnelle départementale, pour décliner les instructions nationales en matière de planification et de mise en oeuvre de la campagne de vaccination ainsi que la coordination de l'expression des besoins des équipes de vaccination
  • un comité de pilotage, présidé par le préfet, associant l'ensemble des acteurs territoriaux concernés par la campagne de vaccination (services de l'Etat, Assurance maladie, ordres professionnels, collectivités territoriales, associations agréées de sécurité civile, organisations non gouvernementales...)
Par département, est prévu :
  • un schéma départemental des centres de vaccination (recensement de l'existant et création de centres)
  • l'identification des ressources humaines mobilisables (infirmiers, médecins, etc.) et des personnes prioritaires pour la vaccination au plan local
  • une estimation des coûts
2. au plan régional
Par ailleurs, les préfets de région veillent à la mobilisation des ressources mobilisables pour cette campagne logistique. Leurs services doivent étudier les éventuels redéploiements de ressources entre départements.
3. au plan national
Les plans locaux devront s'intégrer dans le plan national. Cela va sans dire, mais cela va mieux en l'écrivant.
Commentaire
En définitive, ce plan est une directive de planification à destination des autorités locales qui fixe les présuppositions, les attendus et les échéances. Le détail est évidemment dans les plans élaborés au niveau local. La conception et l'exécution devraient donc être largement décentralisés. Les préfets ont également associé les collectivités locales.
Pour aller au-delà des polémiques concernant les priorités vaccinales, ces planifications permettront de mieux réagir en cas de menace pandémique plus grave, par le processus de retour d'expérience. L'heure me semble de moins en moins aux débats mais à la mobilisation de la société, derrière les pouvoirs publics. Pour l'exécution de la campagne, les acteurs feront sans doute de leur mieux et, dans ce cas, le temps ne sera plus aux débats stériles mais à l'action.
Pour une information actualisée et officielle :

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

3 commentaires:

  1. Vous n'êtes pas sans savoir que le ministère de la Défense est beaucoup plus concerné par la préparation, la mise en place et le développement du plan de lutte gouvernemental. Le ministère de la Santé et de l'Intérieur étant un peu "à l'Ouest" face à l'ampleur de la planification à mettre en place: absence de listes à jour du personnel de santé, incapacité à déterminer des zones de regroupements de stocks, etc. (la liste est longue mais ce plan pourra servir dans le futur s'il est remis à jour).

    Quelques officiers (du CPCO en particulier) pour la plannif n'ont pas connu de permissions pour cet été

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Certaines communes et certaines préfectures ont déjà préparé les plans pendant l'été. Je ne suis pas en mesure de juger l'efficacité des uns et des autres. Ce que je sais, c'est que l'on aura sans doute besoin de toutes les bonnes volontés.
    Pour l'efficacité globale (plans, exécution), l'avenir le dira...

    RépondreSupprimer