Pages

jeudi 3 septembre 2009

L'exercice Nanook 09

L'Océan arctique et les terres adjacentes sont et seront de plus en plus une zone de conflit entre les puissances qui la bordent. L'opération NANOOK 09 a été conduite dans le nord du Canada, selon une approche globale. Ci-dessous une note d'information du gouvernement canadien qui me parait intéressante car elle montre une véritable opération inter-services.
19 août 2009
Iqaluit (Nunavut)
L’opération NANOOK 09 est l’une des trois grandes opérations de souveraineté menées chaque année par le gouvernement dans le Nord du Canada. Avec l’aide d’actifs militaires et civils opérant dans la région de l’île de Baffin, le Canada assurera une présence visible dans l’Arctique de l’Est. L’opération se déroulera du 6 au 28 août 2009 et comprendra des patrouilles de souveraineté, un exercice militaire et un exercice pangouvernemental.
NANOOK 09 est une opération conjointe qui comprend le personnel, les navires et les aéronefs de l’Armée de terre, de la Marine et de la Force aérienne, sous le commandement de la Force opérationnelle interarmées (Nord) (FOIN). À titre de l’un des six commandements régionaux placés sous l’autorité directe du Commandement Canada à Ottawa, la FOIN est chargée d’effectuer toutes les opérations courantes des Forces canadiennes et de contingence dans le Nord du Canada. Son quartier général se situe à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest, et elle est commandée par le brigadier-général David Millar.
PATROUILLE DE SOUVERAINETÉ
Les patrouilles de surveillance maritime s’étendront jusqu’à la baie d’Hudson et au détroit de Davis, et des missions de reconnaissance aériennes seront menées au-dessus des approches maritimes, terrestres et aériennes du Nord du Canada.
La Garde côtière canadienne et Transports Canada effectueront également des patrouilles de surveillance. Les FC collaborent étroitement avec des partenaires du gouvernement fédéral pour surveiller les approches terrestres, aériennes et maritimes du Canada, y compris l’Arctique, afin de déceler les menaces à la sécurité et à la sûreté.
EXERCICE MILITAIRE
Outre les patrouilles de surveillance, l’opération de cette année comprendra un exercice militaire auquel participeront les forces maritimes, terrestres et aériennes, la Garde côtière du Canada et Transports Canada. Ceux-ci assisteront au débarquement amphibie d’une compagnie de la Réserve de l’Arctique déployée sur une île proche d’Iqaluit et à la recherche d’un véhicule aérien télé-piloté suspect qui a dû effectuer un atterrissage forcé. L’exercice comprendra des activités de plongée et de lutte anti-sous-marine.
Les Rangers canadiens appuieront les patrouilles terrestres en montrant les capacités traditionnelles nécessaires pour vivre de la terre. Ayant beaucoup d’expérience de survie dans l’Arctique et déployés presque chaque fois que les FC opèrent dans le Nord, ils serviront de guide et d’experts, et permettront de contrôler les prédateurs. Les Rangers canadiens sont des membres compétents de la Force de réserve des FC et contribuent à la formation et à l’efficacité de l’armée dans le Nord.
EXERCICE PANGOUVERNEMENTAL INTÉGRÉ
L’opération NANOOK 09 se terminera par un exercice du gouvernement du Canada conçu pour permettre aux ministères et organismes de multiples ordres gouvernementaux (municipal, territorial et fédéral) de travailler ensemble. Les partenaires fédéraux et territoriaux pourront mettre en pratique les connaissances et les compétences nécessaires pour assurer la coordination interministérielle.
Plus de 700 participants prendront part à l’opération NANOOK 2009. Ils proviendront notamment :
  1. Bureau de gestion des urgences, Nunavut
  2. Hôpital régional de Qikiqtani, Iqaluit
  3. Sécurité publique Canada, région de l’Arctique
  4. Garde côtière canadienne, région du Centre et de l’Arctique
  5. Navire de la Garde côtière canadienne Pierre Radisson
  6. Gendarmerie royale du Canada
  7. Service canadien des glaces
  8. Agence de la santé publique du Canada
  9. Agence des services frontaliers du Canada
  10. Service canadien du renseignement de sécurité
  11. Santé Canada
  12. Transports Canada
  13. Ministère de la Défense
  14. État-major du Commandement Canada, Ottawa
  • Quartier général de la Force opérationnelle interarmées (Nord), Yellowknife
  • Quartier général du commandement du soutien opérationnel du Canada, Ottawa
  • 8e Escadron de transmissions et contrôle (Air), Trenton
  • Escadron de soutien technique des télécommunications et des moyens aérospatiaux, Trenton
  • Commandant de la composante aérienne de la Force multinationale, Winnipeg
  • 440e Escadron de transport, Yellowknife
  • 405e Escadron de patrouille maritime, 14e Escadre Greenwood
  • Force terrestre du 32e Groupe-brigade du Canada
  • 435e Escadron de transport et de sauvetage, Winnipeg
  • 1er Groupe de patrouille des Rangers canadiens
  • Navire canadien de Sa Majesté Toronto
  • Navire canadien de Sa Majesté Glace Bay
  • Sous-marin canadien de Sa majesté Cornerbrook
Ref :
Crédits Photos : www.forces.gc.ca

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire