Pages

mercredi 19 août 2009

La guerre hors limites : toutes les méthodes ramenées à une seule, la combinaison hors limites

Chapitre VII
Les auteurs constatent que pour gagner dans un conflit, il faut faire le moins d'erreurs possible et que la recette pour la victoire n'existe pas.
La combinaison hors limites se compose de :
  • la combinaison supra-étatique : la guerre hors limites ne signifie pas aucune limite mais des limites dépassées. Le carcan que peut constituer l'Etat doit être dépassé pour combattre par l'intermédiaire d'organisation internationales : ONU, FMI, OMC, comité international olympique, etc.
  • la combinaison hors domaines. Il faut dépasser la pure action guerrière pour lutter dans d'autres domaines. Il s'agit de franchir les frontières idéologiques pour franchir les frontières de l'action. Il faut briser les barrières de nos modes de pensée. Tous les domaines sont bons : politique, religieux, culturel, diplomatique, éthique, etc.
  • la combinaison hors moyens : tous les moyens peuvent être employés en repoussant les limites de leurs capacités.
  • la combinaison hors degrés : il s'agit de combattre à tous les niveaux (stratégique, opératif, tactique), sans préjugés.
Ce chapitre est transitoire, il pose les bases des principes essentiels de la guerre hors limites qui seront abordés dans le chapitre suivant. Sous certains aspects, cela se rapproche des doctrines de guerre au sein des populations qui sont postérieures à cet ouvrage.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire