Pages

lundi 27 juillet 2009

Le Venezuela réarme

Le 24 juillet 2009, le président venezuelien Hugo Chavez a annoncé le doublement du nombre de ses chars, l'achat de matériel d'infanterie, d'artillerie, maritime et aéronautique pour renforcer le potentien militaire du pays. Ce pays serait actuellement de matériels obsolètes comme 80 AMX-30 ou quelques dizaines d'AMX-13C (déjà au musée depuis longtemps dans quelques pays)...

AMX 13

Le but serait de renforcer ses armées, sans ce soucier de l'opinion de ses voisins ou des Etats-Unis, en achetant du matériel et en créant des unités. Ceci serait une réponse à la Colombie qui a proposé aux Etats-Unis de déployer 5 bases sur son territoire.

Le matériels achété pourrait être d'origine russe. Selon Novosti, la Russie prévoie la livraison au Venezuela de 24 chasseurs polyvalents Su-30MK2 et de 47 hélicoptères : 34 Mi-17B-5, 10 Mi-35M et 3 Mi-26T. Un contrat concernant des T90 serait en cours de négociation. Un partenariat stratégique entre la Russie et le Venezuela, notamment dans le domaine militaire, est une des données à prendre en compte.

Cette annonce peut constituer le départ d'une nouvelle course aux armements en Amérique du sud (relativement calme depuis la fin de la guerre froide) ou bien une remise à niveau de l'armée venezuelienne grâce à la manne pétrolière.

Autres billets sur le Venezuela

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

2 commentaires:

  1. Questions d'un candide,

    On a l'impression que tout le monde s'arme ou réarme. Jusqu'à des sous-marins pour des états pourtant si peu maritimes. D'autant que les engins triomphalement présentés ne sont jamais que des achats ou des réaménagements de matériels extérieurs aux pays. Quid de l'inévitable maintenance ?

    Après les rolls et les mercedes, voici le temps des chars, des chasseurs et des navires de guerre. Dans le cas de pays favorisés par quelques juteuses productions on peut encore comprendre cette volonté des jouer "aux grands". Même si ça fait un peu "théatre".

    Pour les états ou la misère et l'ignorance tiennent lieu de mode de vie on peut se demander quels sont les bûts de leurs dirigeants.

    Les bonnes vieilles guerres mondiales - désormais difficiles à envisager - laisseront-elles la place à des conflits régionaux dans un proche avenir ?

    Bien vôtre !

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup de monde s'arme mais en termes de volume financier, ceux qui s'arment le plus sont les Etats-Unis et sont suivis par certains pays européens ou asiatiques (bien que très loin derrière).

    Les conflits interétatiques ont presque disparu depuis 10 ans car la grande majorité des conflits se déroulent entre un Etat et une faction armée ou entre factions armées.
    Le réarmement ne peut qu'augmenter le risque de conflit régional (norme pendant la guerre froide) s'il change notablement les rapports de force.

    Un conflit régional n'est pas forcément plus réjouissant qu'une guerre mondiale : autant de morts dans la région des Grands lacs depuis 15 ans que durant la première guerre mondiale...
    Cordialement

    RépondreSupprimer