Pages

mardi 21 juillet 2009

La flotte russe à Tartous en Syrie

Le port de Tartous, sur la face maritime syrienne, va être développé et modernisé. En 2008, le Pierre le grand et son escadre avait déjà mouillé dans ce port qui n'est pas totalement adapté à des escales prolongées de grands bâtiments russes. En janvier 2009, un groupe de navires composé du croiseur porte-avions Admiral Kouznetsov, du grand navire anti-sous-marins Admiral Levtchenko et du remorqueur Nikolaï Tchiker, devait mouiller dans ce port.
Cette modernisation avait déjà été évoqué l'an dernier, sans être confirmée, notamment après la guerre en Géorgie. Un quai d'ammarage flottant devrait être acheminé à Tartous.
L'objectif officiel serait de disposer d'un port d'attache permanent (Tartous était non permanent selon la marine russe) en Méditerranée pour soutenir la lutte contre la piraterie dans la corne de l'Afrique.

Il est difficile de ne pas penser que cela constitue également un retour de la Russie au Proche-Orient. En décembre dernier, les Russes avaient donné 10 Mig-29 à l'armée de l'air libanaise. En outre, la marine russe bénéficie de facilités dans le port de Socotra au Yémen, plus proche de la Somalie et dispose de facilités en Libye...

En faisant mouiller régulièrement sa flotte en Syrie, elle soutient clairement ce régime. C'est aussi une réponse du berger (russe) à la bergère (israélienne) qui avait soutenu la Géorgie dans son conflit contre la Russie.

Plus simplement, la Russie est une grande nation qui se comporte comme une puissance mondiale.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire