Pages

mardi 2 juin 2009

L'Iran accuse les Etats-Unis de soutenir des groupes terroristes

Le 1er juin 2009, lors d’une rencontre avec l’ambassadeur pakistanais à Téhéran, l’Ayatollah Mahmoud Hashemi Shahroudi, chef de la justice iranienne, a déclaré détenir des preuves attestant le financement de rebelles et de terroristes par les américains. Il a demandé aux pays de la région de résoudre leurs problèmes par la coopération et sans l’interférence de puissances arrogantes (les Etats-Unis sont visés). Il a explicitement demandé une coopération avec l’Iran dans la lutte contre le terrorisme pour l’éradiquer dans la région. Il a fait aussi remarquer que la production de drogue avait triplée depuis l’intervention des américains et de l’OTAN en Afghanistan.
Le 31 mai, le président du parlement iranien, M. Ali Larijani, avait accusé les Etats-Unis de soutenir le groupe Jundallah, accusé d’avoir mené l’attentat de Zahedan, le 28 mai dernier. Le but serait de déstabiliser le gouvernement iranien.
L’Iran qui utilise la rhétorique de la lutte contre le terrorisme face aux Etats-Unis, c’est assez cocasse ! Il semble avoir un réel problème avec le terrorisme qui met en danger la crédibilité du gouvernement pour assurer la sécurité du pays. Finalement, une déstabilisation de l’Iran par les États-Unis reste une hypothèse possible mais peu probable car ce serait l’ouverture d’une nouvelle boite de pandore.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

1 commentaire:

  1. Bonjour SD.
    Dans la lignée de la Théorie girardienne, je vous propose une analyse remarquable de Lucien Scubla sur le retour des mécanismes du religieux archaïque dans les idéologies modernes depuis les Lumières (Révolution française, nazisme, communisme) et au cœur même des démocraties de manière dégradée. « Peut-on sortir du religieux ? ». Une lecture qui intéressera les spécialistes de Défense travaillant sur les sociétés où l’emprise religieuse est prééminente ; une réflexion qui devrait aussi permettre de mieux appréhender la soif de transcendance inavouée qui caractérise nos sociétés confrontées à une faillite dangereuse de toutes les valeurs permettant l’unité d’un peuple, d’une Nation ou d’une Civilisation. A lire absolument pour sortir de tous les poncifs et comprendre les forces ancestrales qui continuent de nous dominer au quotidien sans même qu’on s’en rende compte…
    Une lecture bien entendue strictement anthropologique et non théologique.

    RépondreSupprimer