Pages

samedi 20 juin 2009

La Corée du nord ne désarme pas

Selon des médias américains, la marine des États-Unis suivrait la piste d’un navire nord-coréen suspecté de transporter du matériel nucléaire ou des armes de destruction massive. Il serait question du navire nord-coréen baptisé « Gangnam » qui pourrait être intercepté par l’USS JohnMcCain, en application de la résolution 1874 du conseil de sécurité. Le 16 juin, en présence de son homologue sud-coréen Lee Myung-bak, le président américain Obama avait qualifié la politique nord-coréenne de "menace profonde" pour la stabilité du nord-est asiatique et la sécurité mondiale.

Face à une menace de tir de missile balistique en direction d’Hawaï, le 18 juin, M. Robert Gates, ministre américain de la défense, a ordonné le déploiement de missiles pour l’intercepter. Le dispositif antimissiles de Fairbanks (Alaska) a été renforcé.

Une inspection en mer du Gangnam est peu probable car la Corée du nord ne l’accepterait pas. Si une demande d’inspection devait être formulée, cela constituerait une agression pour la Corée du nord qui pourrait être tentée par une riposte militaire. L’inspection de ce navire dans un port chinois deviendrait alors un bon compromis. A suivre…

Ajout du 21 juin 2009 : la Corée du Nord a accusé le président américain Obama de fomenter, avec son homologue sud-coréen, une attaque nucléaire contre elle, selon la presse d'État nord-coréenne, en réponse au sommet Etats-Unis/Corée de la semaine dernière.

Lire aussi : La Corée du nord isolée

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire