Pages

lundi 22 juin 2009

Et la grippe aviaire H5N1 ?

La situation pandémique liée au virus H1N1 (grippe A / porcine/ mexicaine) occupe une place de premier plan dans les médias depuis deux mois. Au plan sécuritaire, il importe pourtant de conserver un regard attentif sur l’évolution de la situation liée au virus H5N1 (grippe aviaire).
OMS
Elle continue de susciter l’inquiétude dans certains pays et notamment en Égypte. 9 nouveaux cas et 4 décès ont été officiellement enregistrés depuis le mois dernier, dans ce pays. Simultanément le Vietnam a déclaré un cas mortel. Par ailleurs, l’épizootie d’influenza aviaire se poursuit au Bangladesh, en Egypte, et au Vietnam. Au plan sécuritaire, la menace d’origine aviaire reste importante malgré un risque pandémique plus faible que pour la grippe porcine. Les chiffres suivants sont clairs même s’il faut les analyser avec précaution (http://gestiondesrisquesetcrises.blogspot.com/2009/06/le-blog-darthur-charpentier.html).
US CDC
Selon les données de l’OMS (01/06/09), la situation épidémiologique comparée est la suivante :
Grippe H1N1
Au total, 17410 cas confirmés, dont 115 décès (0.65%) dans 62 pays (38.4 morts par mois), dont :
  • Mexique : 5029 cas, dont 97 décès (1.92%) ;
  • États-Unis : 8975 cas, dont 15 décès (0.15%) ;
  • Canada : 1336 cas, dont 2 décès (0.15%) ;
  • Japon : 370 cas, dont 0 décès (0%).
Grippe H5N1
Au total, 432 cas confirmés, dont 262 décès (60.6%) depuis janvier 2004 (4.8 morts par mois), dans 15 pays, dont :
  • Chine : 38 cas, dont 25 décès (65.8%) ;
  • Egypte : 77 cas, dont 27 décès (35.0%) ;
  • Indonésie : 141 cas, dont 115 décès (81.5%) ;
  • Vietnam : 111 cas, dont 56 décès (50.5%).
Lire aussi :

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

9 commentaires:

  1. Vous oubliez de dire que la façon d'élever les poulets et autres martyrs oiseaux ou autres animaux suppliciés comme les cochons dans les élevages contre nature où on les entasse est source de maladies. Je porte plainte contre les non vegetaliens qui sont la source UNIQUE des pandémies.

    RépondreSupprimer
  2. La seule certitude c'est que nous croire le centre du monde mène à la barbarie qui elle-même mène à:
    la maladie
    la pollution
    la psychopathie
    en un mot, le mépris du vivant n'a qu'un but, évident si on s'arrête aux mots: mépris du VIVANT. Et ce but, nous allons l'atteindre facilement, si on en juge par l'accélération des différents effets sur la nature bafouée et nous-même: la mort.

    RépondreSupprimer
  3. Merci de votre commentaire. Je me borne à aborder brièvement les conséquences sécuritaires des grippes aviaires et porcines. Concernant les causes, je ne suis pas assez compétent même si je pense que le modèle d'agriculture intensive est sans doute à revoir.

    RépondreSupprimer
  4. I faut arrêter avec ce H5N1... Il sert à quoi ? faire oublier les 3 millions d'enfants qui meurent chaque année ? faire oublier les 5 millions par an tués par le tabac ? faire oublier les 1,8 millions par an tués par l'alcool ? Enfin bref vous m'aurez compris il y tellement de choses qui tuent plus et qui sont plus graves que le H5N1 n'est pour moi qu'un prétexte commercial créateur de demande !

    RépondreSupprimer
  5. la fin des temps est déjà là !

    letempsdelafin.blogs.fr/

    RépondreSupprimer
  6. soit on nous prend pour des imbeciles et toute cette histoire est purement inventée pour enrichir les laboratoires pharmaceutiques, soit ç'est bienplus grave qu'on veut bien nous le dire

    RépondreSupprimer
  7. Cette affaire de grippe dans tous les cas ne sent pas bon du tout.
    http://blogaujourlejour.blogspot.com/2009/09/grippe-ou-complot-mondial.html

    RépondreSupprimer
  8. Je ne souscrits pas aux complots et à la fin du monde. Mais bon, pour ceux qui aiment cela, vous avez quelques commentaires dans ce billet...

    RépondreSupprimer
  9. Voici un recueil de sources d'information sur le sujet:
    http://www.facebook.com/home.php?#/pages/On-cherche-la-verite-derriere-la-Grippe-H1N1-et-son-Vaccin/268562845076?ref=ts

    RépondreSupprimer