Pages

samedi 2 mai 2009

Lever le brouillard de la guerre et "tuer" Clausewitz ?

L’image clausewitzienne du brouillard de la guerre permet de comprendre certains mécanismes du traitement de l’information sur un champ de bataille. Certains pensent que la numérisation et le renseignement permettront un jour de le lever. Réduire, par ces moyens, le brouillard de la guerre est possible, surtout lorsqu'il est épais. Le lever me semble impossible pour au moins trois raisons.
  • 1/ Il n'est pas possible d'accéder à toutes les données ennemies du champ de bataille. Pour accéder intégralement à toutes les données, il faudrait que les capteurs ami soient capable de faire remonter en temps réel toutes les données ennemies. Or, chaque capteur a un taux d’erreur plus ou moins important selon les types de données.
  • 2/ Lors de la recherche, il n’est pas possible de préjuger de toutes les données qui seront utiles ultérieurement à l’analyse. Avec un nombre de capteurs limités, les données utiles à court terme sont trop souvent préférées à celles utiles à long terme.
  • 3/ Pour lever le brouillard de la guerre, il faut du renseignement. Le renseignement n’est pas l’information. Renseigner c’est donner du sens à des informations. Cela demande une analyse humaine qui prend du temps malgré tous les outils et qui est soumise au risque d’erreur (comme les capteurs). Plus les capteurs seront performants, plus le nombre d’informations à traiter sera important et plus le risque d’engorgement de l’analyse est important.
Pour ces trois raisons, il n’est pas possible de lever l’intégralité du brouillard de la guerre, malgré la numérisation et un système de renseignement performant. Mais, tout cela est un faux problème. Ce qui est important, par analogie avec la navigation, c’est de se diriger dans le brouillard (avec un phare ou une balise) pas d’avoir une vue dégagée. Le renseignement est là pour fournir ces « balises »...
Lire aussi un billet d'EGEAblog sur la numérisation (http://www.egeablog.net/ (ajouté le 15 mai 2009)

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

2 commentaires:

  1. Bonjour SD et bonjour à tous.
    Cher amis, vous trouverez sur mon blog un article sur Solidarité Défense, une association qui aide nos soldats en opération et leurs familles en cas de difficultés graves. Pour que tous ceux qui se sentent républicains, concernés par l’Esprit de Défense et le lien Armée-Nation puissent participer au soutien de nos Forces et au moral de nos Soldats en opérations extérieures.
    Merci à tous les bloggeurs de relayer l’information ou de faire un petit post sur le sujet si le cœur leur en dit.
    http://www.menestreletgladiateur.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec vous. Cela renvoie à mon billet du 1er mai sur le même sujet : http://www.egeablog.net/dotclear/index.php?post/2009/05/01/Num%C3%A9risation-de-l-espace-de-bataille
    EGEA

    RépondreSupprimer