Pages

mercredi 20 mai 2009

La Commission adopte un nouveau programme de lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive

Le 17 avril dernier, la Commission européenne a adopté un nouveau programme triennal visant à lutter contre le terrorisme ainsi que le trafic et la prolifération des armes de destruction massive. Je reproduis quelques extraits du communiqué de la Commission européenne (http://www.europa.eu/). Le programme indicatif 2009-2011 de l'instrument de stabilité inclut les premières mesures de lutte contre le terrorisme de portée mondiale élaborées par la Commission et des experts des États membres de l'UE. Les grandes priorités sont le Pakistan et l'Afghanistan ainsi que la région du Sahel en Afrique. Le programme comprend également un important volet concernant la lutte contre la menace de piraterie sur les principales routes maritimes, en particulier dans le Golfe d'Aden, qui passe par le développement de la capacité des États côtiers à patrouiller dans leurs propres eaux territoriales et à échanger des informations. La question des liens entre le terrorisme et la criminalité organisée est abordée dans des domaines tels que le trafic de drogue entre l'Amérique latine et l'Afrique occidentale, le trafic d'armes légères et de petit calibre et le trafic illicite de matières chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires. Doté d'un budget indicatif de 225 millions d'euros, le programme triennal est destiné à lutter contre le large éventail de menaces mises en évidence dans la stratégie européenne de sécurité et à compléter les actions financées par d'autres instruments de l'UE et par les États membres.
Quelques commentaires :
  • l'implication de l'Union européenne dans la lutte contre les menaces transnationales (terrorisme, piraterie, crime organisé, etc.) est une bonne chose pour traiter ces menaces dans leur globalité.
  • les zones prioritaires (Afghanistan, Pakistan, zone sahélienne) sont celles utilisées par les islamistes jihadistes de type Al-Qaïda.
  • les résultats de ce plan triennal seront sans doute insuffisants à eux seuls mais compléteront ceux des plans gouvernementaux européens et américains.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire