Pages

vendredi 24 avril 2009

Petraeus : les mois prochains seront difficiles en Afghanistan

Le général David H. Petraeus a déclaré le 21 avril dernier, à Harvard, que la coalition en Afghanistan allait faire face à des mois difficiles, sans aucun doute. Il a affirmé qu’il pensait réussir à vaincre l’insurrection mais pas en utilisant exactement la même stratégie qu’en Irak. « Quand vous allez dans les sanctuaires de l’ennemi, des zones où il est capable de planifier et de préparer des attaques, il va combattre pour les conserver. » Il a listé quelques différences fondamentales entre les théâtres irakien et afghan : centralisation de l’Etat, culture, populations, etc. En résumé, il faut adapter le Surge à l’Afghanistan.
US DoD
Cette déclaration intervient alors que les offensives de printemps des Taliban vont s’intensifier. La reconquête des zones occupées par les insurgés sera incontestablement difficile malgré un renforcement de 17 000 soldats américains. Une victoire significative dans la guerre pourrait laisser espérer le gain de la guerre. Cela pourrait aussi convaincre des alliés d'envoyer plus de forces ou de laisser leurs forces en place.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

2 commentaires:

  1. Tout à fait dans le vrai: plus de troupes, plus de cibles, plus de pression sur les ENI, plus de territoires autrefois sanctuaires = plus d'attaques, de combats et fatalement plus de morts et de blessés.

    Dramatiquement logique, mais est-ce logique pour tous...

    RépondreSupprimer
  2. Vous avez raison de souligner que cette logique ne l'est pas pour tous. On verra bien mais malheureusement ...

    RépondreSupprimer