Pages

mercredi 1 avril 2009

Inondations historiques dans le Dakota du Nord et au Minnesota

PMV dans son article Red River Flooding et Katrina revenait sur le rôle des militaires dans la gestion des crises. Effectivement, à la suite du "fiasco" de la gestion de Katrina, les Etats-Unis ont amélioré nettement leurs mécanismes de gestion de crise. L'exemple des actuelles inondations de la Red river l'illustre malgré les difficultés. 2 400 gardes nationaux ont été mobilisés pour aider la population du Minnesota et du Dakota du Nord dont 30 000 personnes pourraient devenir réfugiées.

FEMA

Les gardes nationales (GN) de l’Iowa, du Minnesota, du Montana, du Missouri, des Dakotas du Nord et du Sud luttent actuellement contre la montée des eaux de la Red River à Fargo qui atteignent un niveau historique, battant le record de 1897. L’ensemble des agences fédérales américaines luttent contre cette catastrophe naturelle. Deux douzaines d’hélicoptères de la GN sont engagées dans les opérations de secours. La GN du Missouri a déployé deux C-130 Hercules et la GN de l’IOWA a déployé 2 UH-60 Black Hawks et 2 CH-47 Chinook.
Le U.S. Northern Command soutient également la Federal Emergency Management Agency (FEMA) et les autorités locales. Des officiers de liaison et des matériels ont été mis en place pour aider le travail des agences fédérales et locales, notamment dans le domaine de la logistique et de la planification. La base aérienne de Grand Forks sert également de base logistique.

FEMA

Par ailleurs, la FEMA suggère à la population d'élaborer son plan personnalisé d'évacuation (simplifié ou détaillé) qui doit compléter l'action publique
Le plan simplifié doit répondre aux questions suivantes :
  • Par où partir ?
  • Où trouver refuge ?
  • Que faut-il emporter ?

DoD

Il faut constater que la Garde nationale s’engage massivement en faveur de la population et que les actions sont coordonnées entre agences fédérales. La population est invitée à participer activement à la résolution de la crise (volontariat ou "responsabilisation" individuelle).

Cela devrait produire un retour d'expérience intéressant pour continuer à préparer la prochaine crue centennale de la Seine.

Lire aussi :

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire