Pages

vendredi 13 mars 2009

Obama demande une nouvelle stratégie contre de nouvelles menaces

Lors de l’inauguration d’un bâtiment sur le campus de la National Defense University (NDU située à Fort Lesley J. McNair), le 12 mars, le président Obama a détaillé les menaces auxquelles devaient faire face les Etats-Unis. Il a rappelé la menace terroriste et l’émergence des « cybermenaces ». Il a ajouté que la crise économique mondiale pourrait renforcer l’instabilité de certains pays et que les Etats-Unis devaient réexaminer leur évaluation de la situation au XXIème siècle.
Il a fait remarqué aux représentants des instituts civils et militaires de la NDU que de nouvelles menaces demandaient de nouvelles stratégies : « les frontières n’arrêtent pas les menaces transnationales et les nouvelles technologies maîtrisées par les individus menacent les nations ». Il a affirmé qu’aucune technologie ne pouvait arrêter la prolifération nucléaire, aucune armée ne pouvait éliminer tous les adversaires et aucune arme ne pouvait éliminer la haine dans le cœur des gens.

Il leur a demandé de trouver de nouvelles voies pour rétablir la paix et la sécurité. Tout en rappelant que les forces armées américaines conservaient leur prééminence militaire mondiale, le président Obama leur a demandé de développer de nouvelles approches et de nouvelles capacités qu’il a liées aux futures augmentations d’effectifs de l’armée de terre et des Marines. Il a demandé de développer « la compréhension des cultures et des langues différentes, d’étudier des adversaires déterminés et de développer de nouvelles tactiques ».

Il a rappelé les bases de sa stratégie qui ne sera pas uniquement fondée sur la puissance militaire et aussi sa volonté de développer les alliances américaines sur l’ensemble de la planète. Il a également déclaré que la force de son pays ne provenait pas de sa puissance militaire ou économique mais de ses idéaux : démocratie, liberté, égalité et un espoir inébranlable.

Ce discours explique clairement que la technologie est un moyen parmi d’autres. Il substitue la stratégie, la tactique et la réflexion à la supériorité technologique. Il demande de développer de nouveaux concepts, de nouvelles stratégies et de nouvelles tactiques. Cela pourrait annoncer de nouvelles manières de penser les conflits et clôturer, pour quelques années, la tentation de la recherche perpétuelle de la supériorité technologique.

Lire aussi :

Crédits photos : US DoD

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire