Pages

vendredi 6 mars 2009

Défense antimissiles : pression russe ?

Le général Vladimir Popovkine, vice-ministre russe de la Défense et ancien commandant des forces spatiales russes, a annoncé le 5 mars, l'intention de son pays de mettre en service opérationnel, en 2009, les missiles stratégiques Boulava et le sous-marin stratégique Iouri Dolgorouki, selon RIA NOVOSTI.
Il a déclaré que la Russie allait créer des armes antisatellites en réaction aux plans américains. Il a ajouté en réaction au déploiement d'armes américaines dans l'espace : "la Fédération de Russie mène des travaux dans ce domaine. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés face à ce qui se trame dans l'espace".
Cette déclaration concernant les capacités stratégiques russes, au début de la tournée en Europe (dont une visite à l'OTAN) de Mme Hillary Rodham Clinton, Secrétaire d'Etat, n'est sans doute pas anodine. Est-ce pour mettre la pression ?

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

3 commentaires:

  1. Après lecture de ce billet, je suis allé chercher la classe du sous-marin Iouri Dolgorouki : je ne connaissais pas la classe Borei destinée à remplacer les Typhoon. Tu peux m'en dire davantage ?

    Merci d'avance !
    Stéphane.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas un spécialiste des sous-marins mais cette classe Borei a été construite pour emporter le Bulava.
    Sept submersibles de ce projet seront construits d'ici à 2015 dans le cadre du programme de réarmement. La huitième unité le sera après 2015 dans le cadre d'un nouveau programme. Ces bâtiments remplaceront les sous-marins nucléaires BDRM (Delta-4 selon la classification de l'OTAN) actuellement en dotation dans la marine de guerre russe. Les sous-marins nucléaires Alexandre Nevski et Vladimir Monomakh seront opérationnels en 2009 et 2011 respectivement. (Novosti)
    Quelques éléments : http://en.wikipedia.org/wiki/Borei_class_submarine
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_Bore%C3%AF

    Cordialement
    SD

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour les précisions, j'étais aussi allé voir les articles de Wikipédia, surtout l'anglais qui était plus développé.

    Je suis particulièrement intéressé par les noms que donnent les Russes à ces sous-marins... on se situe dans une perspective très "retour à l'histoire" (j'ai fait un article sur la bataille du Lac Peïpus, menée par Alexandre Nevski, pour la revue Champs de bataille).

    A bientôt !
    Stéphane.

    RépondreSupprimer