Pages

mercredi 4 février 2009

Tokyo entre dans la lutte contre la piraterie (Somalie, Aden)

Selon Tokyo, la piraterie au large des côtes de la Somalie et dans le golfe d'Aden est une menace pour la communauté internationale, y compris le Japon, et doit être traitée immédiatement.
Le ministre japonais de la Défense a ordonné récemment au commandant en chef de la flotte d'autodéfense de se préparer à lutter contre la piraterie au large des côtes de la Somalie et dans le golfe d'Aden. Le Japon devrait donc déployer deux destroyers à partir du mois prochain : le Sazanami et le Samidare. Ces bâtiments disposeraient d'un hélicoptère à bord. Leur mission serait de sécuriser les routes commerciales utilisées par les bateaux de commerce, dont des japonais.
Que peut-on en dire?
  • La marine japonaise, contrairement à la constitution japonaise, "pacifiste" depuis 1945, intervient de plus en plus souvent loin de ses bases nationales.
  • Le Japon reprend progressivement son rang dans le domaine de la sécurité en participant à des forces internationales.
  • A l'instar d'autres pays, le Japon préfère traiter la piraterie en mer mais ne semble pas encore souhaiter traiter les bases terrestres des pirates, militairement ou politiquement.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire