Pages

mardi 10 février 2009

Règlements de comptes entre Hamas et Fatah

Le 9 février, le Fatah par l'intermédiaire de Sultan Abou al-Aynain, Secrétaire général de ce mouvement au Liban, a accusé le Hamas d'avoir exécuté 20 combattants du Fatah à Gaza durant l'attaque israélienne. Il a ajouté que 120 combattants auraient été blessés pour la plupart d'une balle dans le genou. Durant le conflit, il avait demandé que le Hamas libère les combattants du Fatah emprisonnés dans les geôles du Hamas. Il a également accusé le Hamas de s'armer dans les camps palestiniens du Liban.
Par ailleurs, le même jour, des responsables de la force préventive de sécurité (proches de l'OLP) en Cisjordanie ont démenti les accusations du Hamas, qui leur reprochent la mort par pendaison de Mohammed Abdel-Jamil al-Hajj (Hamas), dans la prison de Jénine.
Hamas
Force est de constater que la "résistance palestinienne" n'a pas fait que lutter contre Israël et se prépare à toute éventualité...
Les combats entre Hamas et Fatah ne sont pas nouveaux. Les combats entre le Hamas et le Fatah, qui se sont déroulés du 7 et au 15 juin 2007, dans Gaza avaient fait environ 115 morts et plus de 500 blessés. Ils avaient conduit a une séparation politique de fait entre la bande de Gaza et la Cisjordanie.
De plus, M. Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne et de l'OLP, a en théorie terminé son mandat le 9 janvier dernier et le Hamas n'est pas forcément disposé à le reconduire en attendant la tenue d'élections.
Fatah
Ainsi, sauf accord de réconciliation, le spectre d'une guerre civile palestinienne semble encore planer sur la Palestine et les camps installés dans les pays limitrophes.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

1 commentaire:

  1. Sultan Abu El Enein est un meurtrier qui n'a pas hesite a assassiner son propre cammarade Dr Kamal Medhat, en mars dernier. Son election au comite centrale est catastrophique.

    RépondreSupprimer