Pages

samedi 28 février 2009

Inde, Russie et porte-aéronefs

Les porte-aéronefs sont des outils de puissance depuis la seconde guerre mondiale. L’Inde et la Russie l’ont encore confirmé cette semaine.
Le ministère de la défense indien confirme la construction d’un porte-aéronefs de construction locale. Cela constitue le projet le plus prestigieux de la Marine indienne qui deviendra le 4ème pays à rejoindre le club des concepteurs et constructeurs de porte-aéronefs de plus de 40 000 tonnes. Son aviation embarquée serait composée d’une flotte de 30 avions MiG-29K et hélicoptères Ka31. Outre les équipements radars et de défense sol-air, des équipements de guerre électronique seront installés (radiogoniométrie et brouillage). Le système de communication et d’information sera de fabrication locale.
Le ministère de la défense russe a annoncé que le prochain porte-avions (50 à 60 mille tonnes) serait à propulsion nucléaire. Il embarquera des aéronefs à voilure fixe et mobile, notamment un nouveau chasseur à décollage horizontal qui remplacera le Su-33, ainsi que des drones. 3 bâtiments de ce type devraient être construits pour les flottes du Nord et du Pacifique.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. mouais vu le succès du tank arjun indien, du LCA (avion de combat), du sous marin nuucleaire sans reacteur nucleaire, je me demande s'ils ne vont pas finir par en acheter un d'occaz aux russes, vous savez un des porte avion tout rouillé et en fin de vie...

    RépondreSupprimer
  3. @Anonyme
    C'est un peu dédaigneux, partiellement juste et très provoc.
    Je me demande ce que l'on pouvait entendre (dans les années 30) sur les porte-avions japonais (ceux de Pearl Harbor).

    RépondreSupprimer