Pages

samedi 28 février 2009

Armées régulières et irrégulières (guérillas) selon Che Guevara

Selon Che Guevara, il existe de deux types de guérillas : celles qui renforcent une armée régulière et celles qui luttent contre le pouvoir en place. Pour les secondes, selon lui, la victoire est toujours obtenue par une armée régulière. La guérilla doit donc se développer jusqu’à ressembler à une armée régulière (armée populaire yougoslave, armée populaire de libération chinoise, armée populaire vietnamienne, etc.).

Che Guevara et Mao

Son développement peut être résumé en trois phases :

  • assurer la survie de la guérilla, après sa création, face à l’armée régulière constitue la première phase. Elle se fond dans la population.
  • la deuxième phase consiste à harceler l’ennemi et à le dissuader d’attaquer le foyer de la guérilla (focos). Elle se traduit par une expansion de ses effectifs, de ses bases et du soutien populaire.
  • la troisième phase conduit à remporter la victoire par la création d’un front et l’attaque générale de l’ennemi. La guérilla s’est alors transformée en armée régulière.
Exemple de survie : la longue marche (octobre 34 à octobre 35)

USMA

Ce modèle théorique, certes discutable, s’applique à de nombreuses guérillas apparues avant et après la mort de Guevara. Il permet de tirer quelques conclusions.
Une guérilla qui n’atteint pas sa troisième phase ne peut prendre le pouvoir par la force. Soit elle dégénère et s’installe dans la deuxième phase (cas des FARC), soit elle cherche une accession au pouvoir par des moyens politiques (cas du Hezbollah).
Pour une armée régulière, pour vaincre militairement une guérilla, la première phase est la phase décisive. La deuxième phase nécessite un règlement politique, économique et social pour vaincre. La dernière phase est celle de la confrontation symétrique dans laquelle l’armée étatique régulière ne peut plus gagner contre la guérilla mais un règlement politique est encore possible.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

1 commentaire: