Pages

samedi 8 novembre 2008

Les Grands lacs : retour vers l'enfer ?

Après le génocide rwandais de 1994, les guerres des Grands lacs ont déjà fait 5 millions de morts en 10 ans. Aucun réglement ne semble possible à court terme.
Pourtant, selon Ban Ki Moon, il s'agit d'une des "pires tragédies de notre époque". Le Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU sur la prévention du génocide, Francis Deng, s'est même déclaré, le 7 novembre, "particulièrement alarmé par l'escalade de la violence dans l'Est de la République démocratique du Congo ces dernières semaines".
Allan Doss, chef de la Mission de l’ONU en RDC, a dénoncé aujourd’hui des "crimes de guerre" : "Je voudrais déplorer les violations très graves des droits de l’homme (...) dans la région de Rutshuru ces derniers jours. Nous avons malheureusement découvert des tueries dans la ville (de Kiwanja) et à côté, y compris des civils qui ont été ciblés par des groupes armés".
Loin des débats sur l'usage du Droit ou l'usage de la force, l'histoire bégaie, encore et toujours.
Et, encore une fois, ce que l'on retient de l'histoire, c'est que l'on en apprend rien.

Partager ce billet:

Facebook Twitter Technorati

Blogger

1 commentaire:

  1. La communauté internationale ne peut pas faire grand chose, les protagonistes font autant de victimes dans la population civiles l'un que l'autre...

    RépondreSupprimer